Histoire

Aux confins du Velay et du Forez, le château culmine sur son piton rocheux à 653 mètres d’altitude. Naturellement bien défendu, il n’était menacé que du côté Nord.

gravure château de Rochebaron

Les premières constructions furent entreprises dès le début du XIIe siècle.

Pour parvenir au cœur du château, il fallait franchir 3 enceintes successives, complétées par des tours, dont la plus haute, la tour ronde, a été édifiée au début du XV ème siècle. Elle atteint la hauteur de presque 24 mètres.

Les événements comme l’apparition des armes à feu, entrainèrent des extensions, des aménagements des systèmes de défense. Puis, le calme revenu dans le royaume de France, l’intérêt stratégique du Château de Rochebaron perdit son importance.

Les seigneurs aménagèrent leur logis pour y créer des conditions de vie moins austères et à partir du XVII ème siècle quittèrent progressivement le site pour des résidences plus confortables. Le dernier propriétaire mourut au début du XIX ème siècle.

Rochebaron a appartenu successivement à 6 familles: Les Rochebaron (940-1434), de Chalencon (1434-1618), Isserpent (1618-1650), de la Rochefoucauld (1650-1766), de Giry (1766-1775) et de Fisicat (1775-1793).

A partir du XVII e siècle le château est progressivement abandonné pour ne plus avoir de propriétaire dès le début du XIX è siècle.

 

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à venir à Rochebaron ou cliquez ici