Fauconnerie

2849_rapace_075a

La fauconnerie est l’art de dresser des oiseaux de proie afin de chasser. Pendant tout le Moyen-Age et à la Renaissance cette chasse fut un privilège nobiliaire et seuls les seigneurs pouvaient s’y livrer. Elle se divisait en deux classes : la haute et la basse volerie ; la première seule employait les faucons ; dans la seconde, on se servait de l’autour et de l’épervier. Toutes les deux se faisaient à cheval et les dames y prenaient part. L’oiseau était posé sur le poing ganté du chasseur; on lui couvrait la tête d’un chaperon qu’on ôtait au moment de le lancer sur la proie.

 

Relativement peu pratiquée en Europe depuis un siècle, la fauconnerie, aujourd’hui inscrite Patrimoine immatériel culturel de l’humanité par l’Unesco depuis 2010,  est restée vivace dans la région du golfe Arabo-persique, en Afrique du Nord et en Asie Centrale.

 

Mais cet art renaît aujourd’hui dans une dimension nouvelle, au Château de Rochebaron!